TOP 5 2018-2019
Licence Assurance

Choisir une licence ou un bachelor en Assurance - lumière sur la spécialité

int_podium Le secteur de l’assurance

Fréquemment boudé par les étudiants du fait de son image un peu austère, le secteur de l'assurance témoigne pourtant d'une croissance forte et s'impose comme le 2e marché européen et le 5e marché mondial. En France, il emploie aujourd'hui près de 150 000 personnes et en recrute plus de 10 000 par an.

int_roue Licence/Bachelor en assurance

Au programme, vous trouverez des cours relatifs à la gestion de patrimoine, la bancassurance, la relation clients, la digitalisation ou encore au droit… Etre titulaire d'une licence ou d'un bachelor en assurance offre de nombreuses perspectives de carrières. Parmi les débouchés du secteur, on peut citer le métier d'actuaire, celui de conseiller en assurance, de juriste en assurance, de chargé d'études marketing, de gestionnaire des risques. Finalement, tous les types de postes ou presque sont représentés par le secteur. Il est à noter que nombreux sont les étudiants qui font le choix de compléter leur cursus avec un Master en assurance, sésame bien souvent indispensable pour prétendre à un poste à responsabilité, à un poste de cadre.

L’œil du spécialiste : pourquoi faire une licence ou un bachelor en assurance ?

Suivre une formation managériale à l’assurance ouvre donc un large panel d’opportunités professionnelles, des perspectives d’évolution très fortes, dans un secteur qui connaît des enjeux sociétaux et économiques majeurs. »

int_malette L’assurance : un secteur en mouvement

En effet, depuis quelques dizaines d'années, des néophytes de l'assurance se font leur place dans le secteur. A l'heure actuelle, il est difficile de passer à côté d'une société qui ne proposerait pas de produits d'assurance. On citera bien sûr les banques, mais également les loueurs de voitures, les voyagistes, les vendeurs de produits multimedia... Même la grande distribution a investi le marché de l'assurance. Cet intérêt constant pour le secteur répond à une demande de plus en plus massive et laisse présager un avenir florissant pour tous ses acteurs. Les titulaires d’une licence ou d’un bachelor en assurance ont donc de beaux jours devant eux.

int_blocnote Travailler dans le secteur de l’assurance

Mais concrètement, en quoi vendre des produits d'assurance diffère de toute autre activité commerciale ? La réponse réside dans l'essence même de l'assurance qui a vocation à prévenir un risque. La probabilité que ce risque se transforme en incident effectif est absolument impossible à prédire, tout comme le degré et le coût des réparations liées. Les tarifs fixés par les commerciaux en assurance ne s'appuient donc pas sur des comptes d'exploitation, comme dans la grande majorité des activités commerciales « classiques », mais sur des statistiques. Le facteur « risque » se trouve donc au cœur du secteur de l'assurance

int_ecran Le secteur de l’assurance à l’ère du numérique

Depuis l'arrivée des comparateurs d'assurances sur le marché, la problématique de la concurrence a investi le secteur de l'assurance. La relation client, la fidélisation, la personnalisation de l'offre, l'indemnisation... sont devenues des éléments clés. De nombreuses technologies, comme le Big Data par exemple, sont désormais indispensables au secteur qui se trouve actuellement en pleine révolution digitale. On retrouve d’ailleurs ce focus sur le numérique dans les programmes de bon nombre de licences et de bachelors en assurance.  

int_etoile Le classement Eduniversal des licences et bachelors en assurance

Cette année encore, les formations conservent toutes leurs positions sur le podium. La Licence en assurance de l’ENass occupe la 1ère place du Top 5 Assurance. Elle est suivie de près par le Bachelor en Assurance de l’École Supérieure d’Assurances, et de la Licence en Assurance de l’Université Paris II - Panthéon-Assas, première formation universitaire classée.

Par ailleurs, la région poitevine est bien représentée puisque la Licence Droit et Techniques de l’Assurance de la Faculté de Droit de Poitiers et le parcours Risque Assurance de l’IRIAF complètent le Top 5.

int_oeil L’œil du spécialiste : pourquoi faire une licence ou un bachelor en Assurance ?

Yves Fernandez, coordinateur de la licence professionnelle « conseiller, souscripteur, gestionnaire en assurances » à l’ENASS, indique qu’il s’agit « d’une licence très généraliste ouvrant des possibilités d’emploi dans divers métiers du secteur de l’assurance tels que ceux de la souscription, la gestion ou encore la prospection avec la garantie de trouver un emploi rémunérateur. La diversité des contenus enseignés développe chez les étudiants une polyvalence technique mais demande en contre partie de leur part, une grande rigueur et une régularité dans le travail à fournir sur l’année.

L’alternance, proposée aux élèves de cette formation leur permet également d’acquérir une véritable expérience professionnelle en plus du diplôme, fortement valorisée sur le marché du travail. Pour autant, l’acquisition de compétences transversales durant la formation, telles que le management et la gestion de projet permettent à ceux qui le souhaitent, de poursuivre en master confortablement.

La licence est accessible évidemment à tout titulaire d’un BTS en assurances mais est ouverte également aux personnes de niveau bac+2 issues d’un cursus en droit, économie ou gestion. » 

Les étudiants ayant consulté le classement des meilleurs licences et bachelors en Assurance se sont également renseignés sur les palmarès suivants :


Vous souhaitez en savoir +
sur le classement Eduniversal ?