Classement Licence/Bachelor Management et Entrepreneuriat en Occitanie TOP 10 2023

Découvrez le Classement Licences Bachelors Management et Entrepreneuriat

1
TBS Education Bachelor in Management Voir la fiche
2
TSM - Toulouse School of Management Bachelor of Science in Global Management Voir la fiche
3
Montpellier Business School Programme Bachelor of International Business Administration (BIBA) Voir la fiche
4
TSM - Toulouse School of Management Licence Management Voir la fiche
5
EGC d'Occitanie BACHELOR EGC (ECOLE DE GESTION ET DE COMMERCE Voir la fiche
6
Montpellier Management Licence 3 Entrepreneuriat et PME Voir la fiche
7
IFAG - Ecole de Management Bachelor Responsable d'Activité Voir la fiche
8
ISCT Business School Bachelor Management et Développement Commercial Voir la fiche
9
Université Perpignan Via Domitia Licence 3 Économie Managériale Voir la fiche
10
IES Business School Bachelor Management et Gestion d'Entreprise Ce programme donne + d'informations, voir la fiche -->

Actualités

Publication le 07/02/2023 | MAJ le 07/02/2023

Plusieurs jeux de simulation automobile vont débarquer en 2023. La liste inclut entre autres des jeux très plébiscités par les amateurs, mais aussi de nouveaux titres qui permettent de découvrir d’autres aspects des jeux de course. D’autre part, des titres déjà lancés sur le marché feront également l’objet de mises à jour cette année : les fans pourront entre autres jouer sur de nouveaux circuits avec de nouveaux véhicules.

Publication le 02/02/2023 | MAJ le 02/02/2023

C’est désormais officiel. La nouvelle plateforme unique d’information et de gestion du processus d’inscription pour les masters va s’appeler… « Mon Master ». Accessible en ligne depuis le 1er février, cet outil remplace le portail « Trouver mon master ». Le calendrier s’étale du 22 mars prochain jusqu’au mois de septembre.

Publication le 27/01/2023 | MAJ le 27/01/2023

L’optimisation de la chaîne d’approvisionnement passe par l’utilisation de solutions technologiques visant à améliorer l’efficacité du processus et les performances des équipes qui assurent les tâches relatives aux achats, à la logistique et au transport. Spécialiste français de l’édition de WMS, SAVOYE est considérée comme une référence mondiale dans le domaine de l’optimisation de la chaîne d’approvisionnement. En effet, cette entreprise concentre ses efforts dans la conception et le développement des solutions adaptées au supply chain et aux opérations logistiques de ses clients à travers le monde.

Découvrez en détail la Licence Management et Entrepreneuriat

Le Bachelor Management et Entrepreneuriat en Occitanie s’adresse aux personnes qui souhaitent entreprendre (création, reprise et gestion d’entreprises…). Cette formation généraliste est accessible auprès des écoles spécialisées en commerce et de management.

Pour entrer en première année de Bachelor en Management et Entrepreneuriat en Occitanie, il faut détenir le baccalauréat ou un diplôme de niveau IV équivalent. Cette formation est accessible via la plateforme Parcoursup, mais l’étudiant peut également s’inscrire directement depuis le site web de l’école choisie.

L’admission directe en troisième année est possible pour les titulaires d’un diplôme de niveau Bac+2 (une L2, un BTS ou un DTU) dans différents domaines, comme les Ressources humaines, la gestion, le management, l’économie, le marketing, etc.

Certains établissements reçoivent de nouveaux étudiants en deuxième année, mais à condition d’avoir validé leur première année dans les domaines susmentionnés. Il existe aussi des écoles qui demandent aux étudiants un minimum d’expérience professionnelle.

Dans tous les cas, la sélection se fait sur étude de dossier accompagné d’un concours incluant des tests écrits et oraux, puis un entretien de motivation.

Tout comme le diplôme de licence, le Bachelor en Management et Entrepreneuriat dure trois ans. Toutefois, celui-ci possède la particularité d’être très professionnalisant, un véritable atout pour un futur chef d’entreprise.

Le parcours proposé par les écoles en Occitanie peut être réalisé en formation initiale ou en alternance. Pour cette seconde option, un contrat d’apprentissage ou un contrat de professionnalisation sera établi en fonction du profil du candidat. Il est recommandé de choisir une entreprise d’accueil intervenant dans le secteur visé par le futur dirigeant.

Les cours dispensés pendant ces trois années d’études en management couvrent toutes les compétences nécessaires au futur entrepreneur pour garantir le bon développement et la pérennité de son activité, à savoir :

  • La conception du business model ;
  • L’entrepreneurship ;
  • La création d’entreprises ;
  • La conduite de projet ;
  • La finance et la comptabilité ;
  • La gestion des ressources humaines ;
  • Le marketing de l’entreprise nouvelle ;
  • Le commerce international ;
  • Les techniques de négociation ;
  • Le management stratégique ;
  • Les langues vivantes ;
  • Etc.

Pour mettre en pratique leurs acquis, les étudiants doivent effectuer des stages en entreprise. C’est aussi une manière de se familiariser avec le monde du travail.

Il est possible de travailler directement après avoir décroché un Bachelor Management et Entrepreneuriat dans la région Occitanie.

Ceux qui disposent des ressources nécessaires peuvent démarrer leur entreprise. D’autres préfèreront en revanche s’aguerrir avant de se lancer.

Comme le bachelor vise à former des diplômés immédiatement opérationnels, ces derniers trouvent généralement un emploi en moins de 6 mois après l’obtention de leurs diplômes.

Il leur est néanmoins possible de poursuivre leurs études jusqu’au Bac+5 ou au Bac+6 en intégrant les établissements proposant des Masters en commerce, gestion d’entreprise, etc. Ils peuvent aussi se spécialiser dans un domaine en particulier, comme le marketing ou les Ressources humaines.

Le Bachelor en Management et Entrepreneuriat délivré par les écoles en Occitanie est certes adapté aux jeunes qui souhaitent entreprendre, mais elle permet également de décrocher les postes, comme :

  • Chef de projet ;
  • Business Developer ;
  • Chargé d’affaires ;
  • Chargé de recrutement ;
  • Consultant en stratégie ;
  • Etc.

De façon générale, il est difficile pour un jeune chef d’entreprise de s’accorder une rémunération en début d’activité. D’autres parviennent quand même à toucher entre 3 000 et 4 000 euros par mois.