TOP 15 2017-2018
Licence Banque-Finance

Choisir une licence ou un bachelor en Banque-Finance - lumière sur la spécialité

Le secteur de la banque-finance

Avec ses 370 000 salariés (dont 98 % sont en CDI), le secteur bancaire s'impose comme le leader du marché de l'emploi en France. Il recrute chaque année plus de 40 000 personnes, dont les 2/3 ont moins de 30 ans.

Licence/Bachelor en banque-finance

Chaque licence ou bachelor en banque-finance dispose de son propre programme. Mais, de manière générale, vous trouverez des cours relatifs à la relation clients, au marketing bancaire, aux produits et aux services bancaires...

Etre titulaire d'une licence ou d'un bachelor en banque-finance offre de nombreuses perspectives de carrières. Parmi les débouchés du secteur, on peut citer le métier de chargé de clientèle, de gestionnaire de portefeuille, d'analyste des risques ou encore de conseiller en patrimoine. Finalement, tous les types de postes ou presque sont représentés par le secteur. Si certains étudiants font le choix de compléter leur cursus avec un master en banque-finance, on notera tout de même qu'ils seront 40 % à être embauchés avec un Bac +2/3 en poche, contre 44 % avec un Bac +4 ou plus. 

int_oeil L’œil du spécialiste : pourquoi faire une licence ou un bachelor en banque-finance ?

Comme le soulignent Anne-Gabrielle Roche et Geneviève Roissac, co-responsables de la Licence Professionnelle de Banque de l’Université Lumière Lyon 2 :

« La banque commerciale est actuellement confrontée à des défis industriels majeurs : généralisation de la banque en ligne, concurrence des opérateurs de « Fin tech » et des GAFAM – Google Apple Facebook Amazon Microsoft – sur les moyens de paiement, les produits d’épargne, développement des plateformes de financement participatif sur internet. Les lignes de la banque traditionnelle bougent… et celles du métier de conseiller clientèle de particuliers également.

Au moment où la banque “en dur” est confrontée à la concurrence croissante de sa consœur en ligne, le conseiller clientèle en agence bancaire est appelé de plus en plus à exercer une fonction de conseil de proximité pour répondre aux attentes d’une clientèle à la fois mieux formée et informée.

La baisse de fréquentation des agences et plus encore, la fermeture programmée de certaines d’entre elles, peuvent inquiéter. Il s’agit pourtant d’une chance et d’un défi majeur pour la profession bancaire mais aussi pour les Universités et le Centre de formation de la profession bancaire (CFPB) qui forment chaque année en France de nombreux jeunes, par l’alternance, à l’exercice du métier de conseiller de clientèle.

Plus que jamais, les chargés de clientèle devront se distinguer par leur capacité à connaître le client, savoir l’accueillir, le conseiller et l’accompagner dans ses projets de vie. Le conseiller clientèle sera de plus en plus un assembleur de solutions de paiement, de financement, d’épargne et d’assurance adaptées aux besoins du client (financement des études et préparation de l’entrée dans la vie professionnelle, accession à la propriété, prévoyance et assistance des aléas de la vie, préparation de la retraite…) et un « référent de santé financière ». Il devra mettre en œuvre des connaissances pointues en fiscalité, en produits d’épargne, de retraite et d’assurance dans des agences où il s’agira d’orienter le client vers des généralistes ou des spécialistes selon les besoins de chacun, dans le respect du client et des règles de conformité et de sécurité d’un secteur sensible.

Ce sont ces conseillers clientèle, généralistes et/ou spécialistes, à la fois commerciaux et chargés de la sécurité financière de leurs clients, que les Universités et le CFPB, en collaboration avec la profession bancaire cherchent à former dès aujourd’hui pour répondre aux défis de la banque de demain. »

La banque-finance : un secteur incontournable

Chaque Français ou presque possède aujourd'hui un compte bancaire. Cette « normalité culturelle » s'est progressivement installée au lendemain de la seconde guerre mondiale. Par les prêts à la consommation, les emprunts immobilier, les épargnes mensuelles, les paiements par chèque ou carte bleue ou encore les retraits effectués dans les distributeurs automatiques de billets (DAB), notre quoditien est incontestablement lié à notre banque. 

Travailler dans le secteur de la banque-finance

Et concrètement, à quoi ressemble le quotidien d'un professionnel du secteur bancaire ? Zoom sur le métier de chargé de clientèle...

En tant que commercial, le chargé de clientèle doit conquérir de nouveaux clients et fidéliser un portefeuille en proposant des produits adaptés à chacun. Il a généralement des objectifs chiffrés à remplir. Si les débutants se voient souvent confier une clientèle de particuliers, le chargé de clientèle peut évoluer en prenant en charge un portefeuille « entreprises ». Quel que soit son niveau d'expérience, il doit être dôté d'un excellent relationnel.

La voie rêvée pour accéder à ce métier est l'alternance : les BTS banque et les licences professionnelles et bachelors en banque sont particulièrement appréciés par les recruteurs.

Le secteur de la banque-finance à l’ère du numérique

A l'heure où la majorité des opérations bancaires se fait en ligne, la tendance est à la fermeture d'agences. Les banques se trouvent alors confrontées à une double problématique  : celle d'attirer les jeunes en misant un maximum sur le numérique tout en ne risquant pas de perdre les clients plus anciens, parfois dépassés par l'hyperdigitalisation des opérations.

Et s'il est aisé de se connecter à son compte en ligne pour réaliser une opération simple comme un virement bancaire, rencontrer son conseiller en agence peut toutefois se révéler indispensable lors de la conclusion de contrats de plus grande envergure, comme pour un prêt immobilier, par exemple.

Bien que porteur, le secteur bancaire est très concurrentiel. La réussite de cette révolution numérique représente donc un véritable enjeu pour les banques françaises. Ainsi, on observe que de plus en plus de licences et bachelors en banque-finance offrent aux nouvelles technologies de communication une place de choix dans leurs programmes. 

Le classement des licences et bachelors en banque-finance

Si l'Université Paris-Dauphine, avec sa Licence Gestion de Patrimoine, l'Université Lumière Lyon , avec sa Licence Professionnelle de Banque et l'Université Paris 1 avec sa Licence Finance d'Entreprise constituent cette année encore le peloton de tête, on notera que trois nouveaux programmes intègrent le top 15 Banque-Finance. En effet, le Bachelor de Financia Business School,  la Licence Chargé de Clientèle de l'IAE Caen et la Licence Chargé de Clientèle de l'IUT de Créteil.

FILTRE

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

Les étudiants ayant consulté le classement des meilleurs licences et bachelors en Banque-Finance se sont également renseignés sur les palmarès suivants :


Vous souhaitez en savoir +
sur le classement Eduniversal ?